Professionnels
Chercher sur le site
via Google
Employer un travailleur handicapé
Aides et soutiens
L'AViQ vous propose aussi :
Encore...

Quelques recommandations


Un certain état d’esprit…

  • avoir une vue claire – être convaincu – pouvoir convaincre – de l’intérêt qu’il y a à maintenir le travailleur handicapé à l’emploi (par exemple, pour conserver son expertise, économiser le coût d’une nouvelle mise au courant…)
  • faire preuve d’imagination, d’ouverture d’esprit pour la mise en œuvre de solutions innovantes
  • aboutir à une solution « rentable », efficiente.  Elle doit permettre au travailleur handicapé d’au moins « produire son salaire »
  • ne pas s’arrêter à la première « solution » trouvée …

 

Une capacité d’analyse …

  • avoir une vision claire des tâches à accomplir par le travailleur handicapé, du poste de travail et de ses exigences et contraintes
  • identifier précisément les difficultés rencontrées, les impossibilités pour le travailleur handicapé
  • avoir une vue d’ensemble de l’entreprise (pour pouvoir imaginer des changements de postes)
  • ne pas oublier de prendre en compte certains aspects « périphériques » : trajet, parking, accès aux infrastructures sociales (cafétéria, …), aux toilettes, …

 

Ne pas travailler seul …

  • disposer de ressources : bonnes pratiques, possibilités de formation, suggestions d’aménagement des conditions de travail, …
  • pouvoir compter sur une complémentarité des points de vue (« il y a plus dans trois têtes que dans une » !) : travailleur handicapé, ligne hiérarchique, collègues, médecin du travail, conseiller en prévention, …
  • impliquer le travailleur handicapé : il est le premier concerné …  S’il n’adhère pas à la solution, il s’y opposera !  Inversement, il est le plus à même d’apporter les éléments nécessaires à la recherche de solutions !
  • faire en sorte que les collègues voient d’un bon œil l’adaptation des conditions de travail du travailleur handicapé … voire en soient partie prenante (chacun doit y trouver son compte)

 

D’autres préoccupations …

  • assurer la sécurité du travailleur handicapé et de ses collègues
  • être attentif aux évolutions (du handicap et du travail) qui pourraient amener de nouvelles difficultés.  Les anticiper autant que possible.
  • faire le point régulièrement (une fois par an ?)
  • assurer un suivi, un « service après vente ».  Voir si le problème est résolu, s’il n’a pas créé de nouveaux problèmes, de nouvelles frustrations.

 

 



L'emploi des travailleurs handicapés en vidéos

Duoday

Mesure pour l'emploi - Au travail [Nouvelle fenêtre]
Pistes pour l'adaptation des conditions de travail pour travailleurs handicapées [Nouvelle fenêtre]


Nous contacter

 

Administration centrale Bureau de Charleroi Bureau de Dinant Bureau de Libramont

Rue de la Rivelaine, 21

6061 Charleroi

071/33.77.11
info@aviq.be

> Organigramme
> Plan d'accès

Rue de la Rivelaine, 11

6061 Charleroi

071/33.79.50
br.charleroi@aviq.be

> Organigramme
> Plan d'accès

Rue Léopold, 3/1er étage
5500 Dinant
082/21.33.11
br.dinant@aviq.be

> Organigramme
> Plan d'accès

Rue du village, 5
6800 Libramont
061/22.85.10
br.libramont@aviq.be

> Organigramme
> Plan d'accès

       
Bureau de Liège Bureau de Mons Bureau de Namur Bureau d'Ottignies

Rue du vertbois, 23-25
4000 Liège
04/220.11.11
br.liege@aviq.be

> Organigramme
> Plan d'accès

Bld Gendebien, 3
7000 Mons
065/32.86.11
br.mons@aviq.be

> Organigramme
> Plan d'accès

Place Joséphine Charlotte, 8
5100 Jambes
081/33.19.11
br.namur@aviq.be

> Organigramme
> Plan d'accès

Espace Coeur de Ville, 1
1340 Ottignies
010/43.51.60
br.ottignies@aviq.be

> Organigramme
> Plan d'accès

 

 

Portail de la Région wallonne
Pinterest
TouTube
Facebook