Titre : Pistes pour l'adaptation des conditions de travail pour travailleurs handicapés
Photos : exemples d'adapatation
# Sensibilité à la lumière

Attention : les besoins sont très différents d'un travailleur à l'autre … se conformer aux recommandations de l’ophtalmologue !
 
> veiller à un bon éclairage
- préférer les lampes à large spectre, qui permettent de s’approcher au maximum de la lumière naturelle. Au besoin, combiner plusieurs types de lumières (par exemple, juxtaposer des tubes TL « blanc chaud », « lumière du jour », « blanc rosé », … )
- éviter les lampes halogènes (qui n’utilisent qu’un spectre limité de longueurs d’onde)
- assurer un éclairage diffus qui évite la production d’ombres (ombres portées) (+ schéma avec recouvrement des zones éclairées)
- permettre de moduler l’éclairage en fonction des besoins (prévoir plusieurs circuits d’éclairage, utilisables de manière distincte, équiper ces circuits de dimers ou rhéostats permettant un éclairage plus ou moins intense en fonction de l’intensité de la lumière naturelle, les compléter par un éclairage par points là où plus de lumière est nécessaire, …)
> prévoir des lunettes de protection
> réduire la lumière provenant des fenêtres (rideaux, stores, …)
> en été, limiter les activités extérieures du fait de la luminosité excessive
> éviter les surfaces réfléchissantes comme la neige, le sable ou le béton, le papier blanc, l’inox…
> déplacer le poste de travail à un endroit adéquat




 
© AViQ 2005-2017 - Tous droits réservés