Aller au contenu principal

Aide aux activités de la vie journalière (AVJ)

Aide aux activités de la vie journalière (AVJ)

Certaines personnes vivant avec un handicap physique très invalidant ont besoin d'un tiers pour accomplir certaines activités indispensables de la vie quotidienne, tout en souhaitant vivre de manière indépendante.

De ce fait, certains quartiers d'habitations en Wallonie disposent de plusieurs logements (maisons unifamiliales ou appartements) aménagés pour accueillir des personnes présentant un handicap physique très invalidant et désirant vivre seules ou avec leur famille. Il s’agit souvent de logements à loyer modéré (« logements sociaux »). Les conditions d'accès à ces logements sont fixées par les propriétaires des logements, qu’il s’agisse de sociétés de logement ou de services d’aide aux activités de la vie journalière.

Ces logements sont liés à un service d’aide aux activités de la vie journalière (AVJ).

En quoi consiste le service d’aide aux activités de la vie journalière ?

Les logements AVJ se trouvent dans un rayon de 500 mètres autour des locaux du service AVJ. Les assistants aux activités de la vie journalière du service sont prêts à intervenir 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, pour aider la personne   à effectuer des actes de la vie quotidienne. Cette aide est apportée à sa demande et dans la mesure où un autre service ne peut l’offrir. 

En fonction des ressources propres au service, certains services AVJ peuvent intervenir dans des logements au-delà du périmètre des 500 mètres. Ce dispositif est appelé « AVJ dérogatoire ».

Quel est le rôle de l’assistant AVJ ?

L'assistant AVJ ne se substitue pas aux médecins, infirmiers(e)s, kinés, aide-familiales ou sociétés de transport. Son rôle est d'aider la personne à effectuer des activités telles que le lever, la toilette quotidienne (à l’exception des prestations remboursées par l’INAMI), l'habillage, les transferts, l'aide aux repas...

Comment bénéficier de cette aide ?

Pour solliciter le bénéfice de cette aide, il suffit de s’adresser directement à un service AVJ agréé par l’AVIQ.
En fonction de la situation, un entretien avec le bureau régional (BR)  de l’AVIQ est toujours possible. Trouvez un BR
De même, s’il n’y pas de place en logement AVJ, le BR de l’AVIQ peut accompagner la personne et mener à l’inscription comme demandeur d’un service AVJ.

Les demandeurs doivent nécessiter une aide aux actes de la vie journalière de minimum 7 heures et maximum 30 heures par semaine. 

En cas de possibilité de prise en charge par le service AVJ, l’aide nécessaire est évaluée par la personne, le service AVJ et le médecin du bureau régional de l’AVIQ compétent.

Quel est le coût de ce service ?

Outre les frais inhérents à la location du logement, la personne peut se voir réclamer par le service AVJ une participation financière d'un montant de 37,15 € (depuis le 01.04.2020) par mois.

Vous êtes intéressé ?

Vous pouvez contacter un des services AVJ repris dans la liste ci-dessous pour en savoir plus sur leurs possibilités d’actions et de collaborations.

Documents utiles
Qui contacter ?

Pour plus d'information, vous pouvez contacter la Direction de l’Inclusion Sociale et Professionnelle par email à l'adresse samvadmin@aviq.be.

 

 

 

No block builder selected

Cette page vous a-t-elle été utile ?