Aller au contenu principal

Accompagnement pour une mission spécialisée en habitat encadré

Accompagnement pour une mission spécialisée en habitat encadré

Anciennement appelés « Logement encadré novateur », les 9 services d’accompagnement pour une mission spécialisée en « Habitat encadré » ont pour but de permettre à des personnes qui ont toujours vécu en famille de développer les automatismes nécessaires pour pouvoir vivre de la manière la plus autonome possible. 

Ils y parviennent en s’assurant de :

  • fournir une formule de logement adaptée aux besoins de la personne ;
  • faciliter l’accès au logement en fournissant un encadrement, une assistance éducative et un apprentissage à la vie autonome qui peuvent varier en fonction des besoins des personnes en situation de handicap;
  • faire appel à la participation et l’implication des ressources de la communauté ;
  • maintenir ou renforcer le réseau social et familial de la personne.

Les missions des services d’accompagnement pour une mission spécialisée en « habitat encadré »

Ces services ont pour missions : 

1.    Le soutien à l'élaboration d'un projet de vie en autonomie en participant à : 

  • L’évaluation des habiletés : évaluer les aptitudes, les compétences de la personne et sa motivation pour la vie en autonomie.
  • L’évaluation des ressources : évaluer le réseau social et familial de la personne et la façon dont ce réseau peut aider à sa mise en autonomie.
  • L’élaboration du projet de vie de la personne.


2.    La recherche d’une formule de logement adaptée 

En fonction du projet de vie de la personne, un logement individuel ou communautaire est recherché voire proposé. Ce logement doit idéalement être situé « au cœur de la cité », c’est-à-dire dans un quartier non réservé à un public spécifique (en situation de handicap) et à proximité d’un certain nombre de services, et ce pour viser l’inclusion sociale de la personne. En fonction des besoins et attentes de la personne, ce logement peut être soit individuel soit communautaire. Dans le cas où le logement accueille plusieurs personnes (7 au maximum), chacune dispose d’un espace privé.

3.    Le soutien ou l’encadrement sur mesure

En fonction des besoins de la personne et de son projet de vie, le service a pour mission :

  • D’assurer le passage progressif et la préparation à la vie autonome ;
  • De mettre en place un accompagnement social et humain pour gérer la vie quotidienne, les activités, le logement ;
  • De faire appel à la participation et l’implication des ressources de la communauté (réseau social, familial et de services disponibles au niveau local) qui peuvent aider dans la réussite de la mise en autonomie.

4.    Le développement du travail en réseau par :

  • L’information, la sensibilisation, la collaboration et la mise en réseau des différents acteurs concernés et des partenaires.
  • La sensibilisation et la mobilisation de la famille, du voisinage, des intervenants externes (employeurs, formateurs…) et des services d’aide et de prise en charge.
  • La coordination des différents intervenants.


Quelles sont les conditions d’accès ?

La priorité est donnée :

  • aux personnes en situation de handicap adultes qui présentent des difficultés fonctionnelles importantes ;
  • domiciliée sur le territoire de la Wallonie de langue française (c’est-à-dire dans une des communes wallonnes excepté les 9 communes de la Communauté germanophone) ;
  • qui vivent à la maison avec leur famille ;
  • et dont le projet est de d’apprendre à vivre de manière plus autonome dans leur propre logement. 


L’intensité du soutien varie en fonction des besoins et de l’évolution de chaque personne.  

Sauf dérogation, les personnes déjà accueillies dans l’un des types de service suivants ne peuvent bénéficier d’un service de soutien au logement encadré :

  • un service résidentiel pour adultes (SRA) ;
  • un service résidentiel de nuit pour adultes (SRNA) ;
  • un service de logement supervisé (SLS) ;
  • un service résidentiel pour jeunes (SRJ).

Comment introduire une demande ?

Si vous remplissez les conditions, vous devez vous adresser à un service qui vous remettra le formulaire d’introduction de la demande.

Si vous possédez une décision de l’AVIQ, en cours de validité, en Accueil-Hébergement-Accompagnement, en Aide individuelle à l’intégration ou en Emploi ETA, vous devez compléter ce formulaire.

Si vous ne possédez pas de décision de l’AVIQ, vous devez compléter ce formulaire et joindre un des documents suivants :

  • une attestation de fréquentation de l’enseignement de forme 1 (vise une formation sociale qui rend possible l’insertion en milieu de vie protégé) ou de forme 2 (vise à donner une formation générale et professionnelle pour rendre possible l’insertion en milieu de vie et/ou travail protégé) ;
  • une attestation indiquant que vous bénéficiez d’allocations familiales supplémentaires en raison de votre handicap. Cette attestation est délivrée par l’AVIQ ;
  • une attestation indiquant que vous êtes dans les conditions pour bénéficier d’une allocation de remplacement de revenus pour personnes handicapées ou que vous bénéficiez de cette allocation de remplacement de revenus pour personnes handicapées. Cette attestation est délivrée par la Direction générale Personnes handicapées du Service public fédéral (SPF) Sécurité sociale (celle-ci doit toujours être en cours de validité).

Les documents complétés sont à déposer ou envoyer (un simple envoi postal suffit) au bureau régional de l’AVIQ compétent en fonction de votre domicile. 
 

Qui contacter ?

Pour plus d'informations, vous pouvez contacter la Direction de l’Inclusion Sociale et Professionnel par email à l'adresse samvadmin@aviq.be

Cette page vous a-t-elle été utile ?