Aller au contenu principal

Situation de l’enfant

Situation de l’enfant

Le droit aux allocations familiales varie en fonction de la situation particulière (âge, date de naissance et statut) de l'enfant.

Le jeune a moins de 18 ans 

L'enfant bénéficie d'un droit inconditionnel aux allocations familiales. Elles lui sont accordées sans condition de scolarité jusqu'au 31 août de l'année de ses 18 ans.

Le jeune a plus de 18 ans

À partir du 1er septembre de l’année de ses 18 ans, le droit aux allocations familiales est maintenu sous certaines conditions. Elles dépendent de sa date de naissance.

L’enfant est né au plus tard le 31 décembre 2000

Il doit présenter un statut spécifique pour continuer à bénéficier des allocations familiales. Il doit donc être soit :

L’enfant est né à partir du 1er janvier 2001

  • Entre 18 et 21 ans : le jeune a un droit semi-automatique aux allocations familiales. La caisse n’examine pas son statut mais uniquement la présence ou non d’obstacles au paiement des allocations familiales. Ces obstacles sont :
    • L’activité lucrative de plus de 240h par trimestre, sauf s’il s’agit d’un contrat d’étudiant ou d’une formation en alternance ;
    • Le bénéfice d’une prestation sociale (maladie, invalidité, accident du travail, chômage, interruption de carrière) ;
    • L’activité indépendante à titre principal ;
    • La rémunération perçue dans le cadre d’une formation de chef d’entreprise ou une formation de coordination et d’encadrement qui dépasse un certain montant par mois (sans le pécule de vacances).
  • À partir de ses 21 ans : le jeune doit présenter un statut spécifique pour continuer à bénéficier des allocations familiales, comme c’est le cas pour les enfants nés au plus tard le 31 décembre 2000.
Qui contacter ?

Pour plus de détails, contactez votre caisse d'allocations familiales ou consultez le portail d’informations AVIQKID sur les allocations familiales :