Skip to main content

Maladies chroniques

Image d'illustration

L’Organisation mondiale de la Santé (l’OMS) définit les maladies chroniques comme étant des maladies de longue durée qui, en général, progressent lentement.

Elles concernent les maladies cardio-vasculaires, le diabète, le cancer, les maladies pulmonaires, certaines maladies auto-immunitaires, des affections neurodégénératives telles la démence ou le Parkinson, ou encore diverses maladies mentales. Les maladies chroniques se rapportent également aux personnes porteuses de handicap qui nécessitent des soins récurrents. Elles représentent la toute première cause de mortalité dans le monde.

En octobre 2015, l'ensemble des ministres de la Santé publique des entités fédérées et de l’autorité fédérale belge réunis au sein de la Conférence interministérielle a signé un plan conjoint en faveur des maladies chroniques intitulé « Des soins intégrés pour une meilleure santé ». Par ce plan, ils se sont engagés à mener une politique visant le développement de soins intégrés au profit des malades chroniques. Vous pouvez consulter ce plan sur le site www.integreo.be.

Le comité de l'assurance de l'INAMI a ensuite approuvé 12 projets de soins intégrés en faveur des malades chroniques le 18 décembre 2017. Cinq de ces projets se développent en Wallonie. Les projets s’établissent pour une durée de 4 ans. Vous pouvez consulter la liste des projets sur le site www.integreo.be.

L'objectif de ces projets est de faire bénéficier les patients de meilleurs soins et d’améliorer leur qualité de vie.

Pour ce faire chaque projet a pour but de :

  • fluidifier et rationaliser les soins aux personnes qui souffrent d’une affection chronique ;

  • améliorer la collaboration entre les acteurs impliqués, y compris avec les patients.

Ces projets impliquent donc les dispensateurs de la première ligne (le plus souvent les médecins généralistes) et de seconde ligne (les hôpitaux), les acteurs de soins en institution et à domicile, les associations de patients et/ou d'aidants et proches ainsi que les organisations actives dans l'aide aux personnes. D'autres acteurs sont également concernés comme les mutualités, le secteur des loisirs, les autorités locales et les universités.

Chaque projet a développé un plan d'actions qui tient compte des besoins spécifiques identifiés dans une zone géographique déterminée.

L'AVIQ soutient les porteurs de projet et est à leur écoute pour les aider à remplir leurs engagements.

Pour toute information sur les projets de soins intégrés en faveur des maladies chroniques, consultez le site qui leur est consacré https://www.integreo.be/fr.

Cette page vous a-t-elle été utile ?