Agence pour une Vie de Qualité
Bien-être et santé

Coronavirus 2019 (COVID-19)

 

Accueil Coronavirus    Citoyens    Professionnels                              Plateforme Solidaire Wallonne     Suivi des contacts

 

 

SOMMAIRE

 



Vous êtes un citoyen wallon en quête d’information ?

Si vous avez des questions concernant l’épidémie de COVID-19,
contactez le call center : 0800/14689
ou consultez le site d’information : www.info-coronavirus.be


Si vous êtes malade, appelez votre médecin généraliste en signalant vos symptômes.

NE VOUS RENDEZ PAS DANS SA SALLE D'ATTENTE NI AUX URGENCES !

 

Le site du SPF Affaires étrangères renseigne également de nombreuses informations pour les voyageurs.

13 MARS 2020 - Arrêté ministériel portant des mesures d'urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19. - Erratum

Au Centre de crise National, le Comité fédéral de coordination (COFECO) a recueilli les questions les plus fréquemment posées aux et par les autorités locales, régionales et fédérales. Regroupant l’ensemble des autorités impliqués dans cette gestion de crise, COFECO a apporté de nombreuses réponses concrètes pour concrétiser les nouvelles mesures renforcées prises pour l’ensemble du pays et notre vie socio-économique. Consultez la liste des questions les plus fréquemment posées. (MAJ : 26-08-2020)

 

Afin de protéger du coronavirus nos publics les plus fragiles, des mesures strictes ont été prises et communiquées aux services de l’AVIQ.
Cette situation qui vise à les protéger provoque chez ces personnes ainsi que leurs proches de l’inquiétude bien compréhensible. Garder le contact avec les personnes qu’on aime est essentiel pour leur bien-être.

L’AVIQ vous encourage dès lors à utiliser tous les moyens de communication pour garder ce contact. N’hésitez donc pas à utiliser quand c’est possible le téléphone (des coups de fil réguliers), la vidéo conférence via smartphone, la messagerie instantanée de type skype ou tout autre outil à distance permettant de garder ce lien.

 

 

Vous êtes une entreprise ou un indépendant ? 

Le numéro 1890 a été activé pour les questions qui vous sont spécifiques. 

 

 

Plateforme Solidaire Wallonne

Le manque de personnel dans des services agréés par l’AVIQ (maisons de repos, établissements résidentiels pour personnes en situation de handicap, maisons de soins psychiatriques, etc.) est un des risques liés au coronavirus.

Personnel malade ou en écartement préventif ; les raisons peuvent être diverses au sein des établissements d’hébergement pour personnes âgées, handicapées ou fragilisées. Or les besoins en professionnels de la santé sont bien réels et d’autant plus importants que les services résidentiels doivent assurer la prise en charge continue de ces publics à risque et la mise en route de dispositifs supplémentaires lorsqu’ils doivent faire face à une apparition de cas de COVID.

L’AVIQ a donc créé la Plateforme Solidaire Wallonne pour tous les professionnels de l’aide et de la santé (éducateurs, médecins, personnel paramédical, psychologues, infirmier-è-r-e-s, aides-soignant-e-s…) disponibles et qui désirent mettre leur expertise à profit afin de venir en aide aux services en manque de personnel. Les étudiant-e-s en dernière année peuvent également s’y inscrire.

Rendez-vous sur solidaire.aviq.be.

Un mode d’emploi accompagne l’application afin que chacun-e se sente à l’aise avec le formulaire. Un numéro de téléphone est également disponible afin de répondre à toutes les questions liées à l’encodage : 071/337.502. Ce numéro est joignable uniquement en semaine de 8h à 12h et de 13h à 17h.

NB : L’AVIQ joue exclusivement un rôle d’intermédiaire et n’intervient en aucune manière dans la possible relation contractuelle qui lie la personne disponible et le service qui fait appel à elle. Cela signifie que l’AVIQ n’intervient pas pour la prise de contact, la prise en charge financière des prestations ou les contrats d’assurance des personnes disponibles.

Un exemple de convention pour la mise à disposition de personnel d’un service vers un autre est disponible sur cette page. Une FAQ est également disponible pour répondre à vos questions.

 

 

Que fait l'AVIQ lors de cette pandémie de Coronavirus ?

Voir aussi : La Task Force interne « gestion des clusters en hébergement » composée des Directions métiers et de la Direction de l’Audit et de l’Inspection


La gestion de la crise du coronavirus COVID-19 à l’AVIQ

Depuis le début de la pandémie de Coronavirus, l’AVIQ est très impliquée dans la gestion de crise. Dès le mois de décembre, la cellule de surveillance des maladies infectieuses a suivi l’apparition du virus en Chine et sa propagation. Dès les premières semaines de l’arrivée des cas en Belgique, elle a réalisé un suivi et un « tracing » comme pour les épidémies de rougeole, afin de limiter au maximum l’apparition et la contagion du virus. Cette mission a été réalisée 24H/24 et 7 jours/7, comme le fait habituellement la cellule.

A partir du mois de mars, étant donné la propagation du virus, il n’y a plus eu de déclaration et de suivi des cas individuels. La cellule s’est concentrée sur la surveillance des situations épidémiques en institutions résidentielles et à l’accompagnement des situations problématiques (donc où des besoins cruciaux et spécifiques se révélaient nécessaires malgré la mise en œuvre de mesures et procédures recommandées). Pour ce faire, elle travaille en étroite collaboration avec les Directions métier et Audit et Contrôle de l’AVIQ.
La cellule de surveillance des maladies infectieuses prépare également les actions à mettre en place pour faire face à l’épidémie, y compris en matière de prévention, en participant à diverses réunions d’experts afin d’élaborer des recommandations dans le cadre de la crise : le Risk Assesment Group (RAG), le Risk Management Group (RMG), CELEVAL (Cellule d’Evaluation). La cellule analyse aussi les recommandations et procédures publiées par Sciensano ou l’Outbreak Managment Group (OMG). Enfin, la cellule organise, toujours en collaboration avec Sciensano, le reporting des personnes décédées du COVID19 hors hôpitaux et hors institutions.

Toutes les directions métiers de l’AVIQ (et particulièrement la direction de l’Hébergement de la Branche Handicap, la direction des Aînés de la Branche Santé, mais aussi la direction des Soins Ambulatoires et de Première Ligne, la direction des Soins de Santé Mentale, la Direction des Soins Hospitaliers, la Direction des Infrastructures Médico-Sociales, la Direction de l’Aide en Milieu de vie) sont impliquées dans la préparation des circulaires afin de donner aux 2200 services agréés ou reconnus par l’AVIQ les consignes adéquates et les recommandations pour la gestion de la crise. En effet, plus de 1500 services résidentiels par exemple ont, dès le début de la crise, suspendu les retours en famille et les visites afin de protéger leur public qui est à risque. Ils reçoivent également, semaine après semaine, des indications pour prendre toutes les précautions possibles et éviter la contamination au sein de leurs structures.

En contact avec tous ces services, les Directions « métier » relaient les besoins et communications relatifs à la distribution de délivrables (comme les masques) au service logistique de l’AVIQ qui assure le suivi de ces besoins. En effet, dans le contexte de la crise, l’Agence intervient dans la coordination de la logistique de leur distribution sur le terrain et c’est également l’AVIQ, qui, grâce au travail de sa Direction Juridique, Contentieux et Marchés Publics avec le concours de l’AWEX, a procédé à l’acquisition de matériel avec le soutien financier du SRIW et de Wallonie Santé (SOGEPA). Dès le début de la crise, le Gouvernement a confié cette mission à l’AVIQ ; plusieurs millions d’euros ont été débloqués pour procéder à l’acquisition de matériel, les distributions ont été organisées en collaboration avec la protection civile, les Gouverneurs, les Zones de secours et les Communes afin de distribuer plusieurs millions de masques chirurgicaux pour les secteurs des aînés, du Handicap et de la fragilité mentale. Il est bon de rappeler que la recherche de fournisseurs potentiels a été extrêmement compliquée compte tenu de la demande énorme de fourniture de ces matériels.

Le suivi rapproché de la situation dans tous les services de terrain est aussi possible grâce aux déclarations de cas remplies chaque jour via une application sécurisée et centralisée entièrement développée par la Direction des Services Informatiques de l’AVIQ. Celle-ci a mis en place un environnement de business intelligence permettant à la Task Force interne « gestion des clusters en hébergement » d’accéder en temps réel à l’ensemble des informations utiles pour la gestion de ces clusters. Cet environnement évolue quotidiennement pour répondre à l’évolution constante des besoins. De plus un tableau de bord dynamique a été mis à disposition du comité de direction de crise pour permettre une vision synthétique des chiffres et des indicateurs clés.

La Task Force interne « gestion des clusters en hébergement » composée des Directions métiers et de la Direction de l’Audit et de l’Inspection a été créée afin de coordonner l’ensemble des procédures, reprendre contact avec les services des secteurs des aînés, du handicap, de la santé mentale, des hôpitaux psychiatriques, des Centres de réadaptation fonctionnelle, les services non agréés) et proposer un accompagnement en cas de cluster (Au moins deux cas suspectés ou confirmés de covid-19) mais aussi de manière préventive là où il n’y a pas de cas. Ces contacts permettent de nous assurer que ces services ont bien mis en place les mesures de prévention nécessaires (cellule de crise, nettoyage 2 fois par jour, plan de cohortage…). Cette Task force soutient également les secteurs de l’action sociale de la Wallonie par une mise à disposition de l’expertise, le partage des outils et de l’accompagnement. Lorsque les besoins sont urgents et sévères, le lien est fait par l’intermédiaire d’agents SPOC (Single Point Of Contact) provinciaux avec les Gouverneurs de Province qui, depuis l’entrée en phase fédérale de crise, peuvent faire intervenir des Equipes Mobiles d’Urgence (EMU) pour accompagner les établissements d’hébergement dans la gestion de la situation. Ces équipes peuvent également intervenir par demi-journées de prévention sur le terrain. Elles sont soutenues par la Fédération des Maisons médicales et formées par Médecins sans Frontière.

La direction des Services Informatiques, outre l’application pour la déclaration de cas citée précédemment, a également mis en place en un temps record la Plateforme Solidaire Wallonne (Inscrivez-vous sur solidaire.aviq.be. La Plateforme Solidaire Wallonne pour faire part de vos disponibilités aux services qui s’occupent de personnes à risque -personnes âgées, handicapées, fragilisées-) afin de récolter les disponibilités de personnes désireuses d’aider. Aide-soignant, éducateur, infirmier, psychologue, personnel d’entretien, de cuisine… De nombreux profils sont recherchés pour renforcer les services et les aider à prendre soin des quelque 65.000 Wallons aînés, en situation de handicap ou avec des problèmes de santé mentale. Une helpline est également disponible pour résoudre tous les problèmes techniques qui pourraient se présenter.

La Direction de la Recherche, de la Statistique et de la Veille des Politiques (DRSVP) quant à elle exploite les données des déclarations de cas mais aussi des testings réalisés en maisons de repos, afin de piloter au mieux la situation.

La Direction Appui organise et gère, sous modalités électroniques, les séances des Instances de gestion nécessaires aux décisions à prendre dans le cadre des mesures de lutte contre le COVID-19 à l’échelle des secteurs de l’AVIQ.

La Direction des Relations internationales et extérieures s’est mise en contact avec les pays limitrophes, participe à des échanges bilatéraux avec la France sur les impacts de la crise ainsi qu’au niveau du territoire de la Grande Région,  établit et met à jour un mémento sur les mesures prises par les pays frontaliers, rapporte régulièrement, via le niveau Fédéral, au niveau européen sur les mesures COVID-19 mises en place par l’AVIQ, développe des projets européens visant à lutter contre les effets de la crise sanitaire, s’informe et suit les dispositions européennes dans le contexte de la crise et récupère les opportunités et les bonnes pratiques européennes et internationales en la matière.

L’ensemble des directions travaille de concert avec le comité de direction de « crise », qui se réunit tous les matins depuis le début du mois de mars afin de prendre les décisions qui s’imposent, en lien avec le Cabinet de la Ministre de tutelle compétente pour la Santé, Mme Christie Morreale et avec les instances fédérale et fédérées et organes de gestion de crise. Dans ce contexte, dès le début de l’épidémie, une gestion de crise et de post-crise a été mise en place afin de relever toutes les actions réalisées (dans leurs forces, faiblesses, opportunités et menaces), d’identifier tous les acteurs internes et externes mobilisés, d’en tirer enseignements et de fonder, en suite de l’épidémie, une procédure de gestion de crise sanitaire. Un état des lieux régulier sur les actions menées au fil de la crise est, également, produit à destination du Personnel et des Membres des Instances de gestion.

A partir du 4 mai, l’AVIQ a mis en œuvre à nouveau une prévention individualisée par suivi de contacts, à une échelle encore jamais instaurée, grâce à la participation de nombreux collaborateurs de l’AVIQ mais aussi de fonctionnaires du SPW et d’autres administrations régionales, avant de passer la main à un opérateur via un marché public, également réalisé par l’AVIQ. Le travail fourni en un temps record a été colossal. La supervision de ce processus en est assurée par la Cellule des Maladies infectieuses de l’AVIQ dans un processus construit en collaboration dans un groupe de travail interfédéral et commun aux Régions et Communautés avec un système central de reporting. Une partie spécifique du site a été dédicacé à l’information sur ce suivi des contacts : suividescontacts.aviq.be.


La continuité et l’adaptation des services de l’AVIQ

A côté de cette gestion de crise, l’AVIQ a assuré une continuité de service pour les usagers en situation de handicap, particulièrement visible au travers des Bureaux Régionaux : ils assurent le suivi de leurs demandes d’aides mais maintiennent également le contact de manière proactive avec les usagers (via les psychologues notamment).

L’AVIQ est également très active par ses services d’écoute (Numéro gratuit et cellule API) afin de répondre aux questions qui lui sont posées. La Direction de la Communication Interne et Externe (DCIE) quant à elle, informe en externe (sur le site www.aviq.be , sur la page Facebook de l’Agence…) et en interne au jour le jour.

En matière d’allocations familiales, la branche Famille de l’AVIQ a travaillé à des mesures pour garantir la continuité des paiements et préserver les droits des enfants bénéficiaires. Il s’agit notamment de ne pas tenir compte de la fréquentation scolaire.  En effet, au-delà de 18 ans, dans certains cas, la fréquentation scolaire est un critère pour continuer à bénéficier des allocations familiales. Cependant, dans le cadre de la crise sanitaire actuelle, il a été décidé de déroger à l’obligation de suivre les cours pendant la durée du confinement, sur proposition de la Ministre de tutelle, Madame Valérie DE BUE. Une approbation définitive de cette disposition par le Gouvernement wallon est intervenue le 7 mai 2020. Tout une série d’autres mesures ont été mises en place afin de ne pas pénaliser les jeunes et les familles pendant cette période de crise. L’une d’entre elles est de permettre aux étudiants de travailler au-delà de la limite des 240 heures par trimestre (voir www.aviq.be/familles).

La Direction Transversale des Finances, quant à elle, fait quotidiennement le nécessaire pour que soient payés les services financés par l’AVIQ ainsi que leurs membres du personnel et pour appliquer les mesures d’aides décidées par le Gouvernement Wallon dans le cadre de la crise liée à l’épidémie.  Elle a également contribué à l’adaptation des instructions données aux organismes assureurs wallons afin que prestataires de soins et organismes assureurs puissent prendre en compte les prestations tout en tenant compte des contraintes liées au coronavirus.

La Direction APPUI assure, en présentiel, la gestion des notes et des courriers pour l’ensemble des Directions afin de garantir le processus de signature et d’envois externes étant donné l’espacement des présences sur site du personnel. En outre, afin de faciliter la gestion des courriers postaux dans un contexte télétravaillé et éviter un traitement espacé, un système d’envoi électronique de ceux-ci a été mis en place avec les établissements agréés.

La Direction de la Communication a maintenu l’activité d’information interne et externe, en particulier, en créant un espace « coronavirus » sur le portail de l’AVIQ et des outils de communication à destination des professionnels fondés sur les recommandations de Sciensano (ex. usage des masques, gestes barrières, affiches, communication radio et télévisuelle, …) et en participant à Celinfo, instance de gestion de la communication et de l’information au niveau interfédéral.

 



 

Foire aux questions

 Qu’est-ce que le coronavirus Covid-19 ?

Les coronavirus (CoV) forment une grande famille de virus qui provoquent des manifestations allant du simple rhume à des maladies plus graves.

Les signes courants d'infection sont la fièvre, la toux, l'essoufflement et la dyspnée (difficulté respiratoire). Les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies chroniques notamment sont plus vulnérables aux symptômes graves. Le virus provoque alors une dégradation importante de l’état de santé avec de grosses difficultés respiratoires.

Pour plus d’infos : www.info-coronavirus.be

 

 Comment se transmet le Covid-19 ?

Le Covid-19 se transmet par gouttelettes (et non par l’air) c’est-à-dire que lorsqu’une personne tousse ou éternue, elle projette des gouttelettes qui peuvent contenir le virus.

C’est la raison pour laquelle il est important de garder ses distances avec les autres. Si vous êtes trop proche d’une personne, vous pouvez inhaler ces gouttelettes et potentiellement être contaminé si la personne est porteuse du Covid-19.

 

 Comment faire pour se protéger et protéger les autres du Covid-19 ?

Respectez les mesures d’hygiène de base suivantes :

  • Restez à la maison si vous êtes malade.
  • Lavez-vous régulièrement les mains.
    Se laver les mains à l’eau et au savon régulièrement fait partie des mesures d’hygiène de base car cela permet de se débarrasser du virus possiblement présent sur vos mains et ainsi d’éviter l’auto-contamination si vous vous frottez le visage.
  • Utilisez toujours des mouchoirs en papier neufs et jetez-les ensuite dans une poubelle fermée.
  • Si vous n’avez pas de mouchoir à portée de main, éternuez ou toussez dans le pli du coude.

 

 Que puis-je faire pour contribuer à ralentir la propagation de l’épidémie ?

  • Evitez de donner la main, embrasser ou étreindre lorsque vous saluez quelqu'un ou de manière générale.
  • Faites attention aux groupes à risque (personnes de plus de 65 ans, diabétiques, personnes souffrant de maladies cardiaques, pulmonaires ou rénales, personnes immunodéprimées, ...).
  • Les enfants ne tombent pas gravement malades à cause du coronavirus mais peuvent le propager facilement. Le contact entre les enfants et les personnes à risque n'est donc pas recommandé.
  • Gardez vos distances dans les endroits à forte fréquentation.
  • Évitez tout contact avec des personnes visiblement malades ou gardez une distance suffisante.

 

 Quelles sont les mesures d’hygiène de base à respecter quand on développe une infection respiratoire (Rhume, Grippe ou Symptômes du Covid-19) ?

  • Restez à la maison si vous êtes malade.
  • Lavez-vous régulièrement les mains.
  • Utilisez toujours des mouchoirs en papier neufs et jetez-les ensuite dans une poubelle fermée.
  • Si vous n’avez pas de mouchoir à portée de main, éternuez ou toussez dans le pli du coude.

Les gouttelettes respiratoires propagent les virus. En respectant les règles d’hygiène de base, vous protégez les personnes autour de vous des virus tels que ceux responsables du rhume, de la grippe ou du COVID-19.

 

 Quand puis-je sortir de chez moi en respectant le cadre des mesures de distanciation sociale en vigueur ?

Les personnes sont tenues de rester chez elles. Il n’est autorisé de sortir qu’en cas de nécessité pour :

  • Se rendre à son travail lorsqu’il n’est pas possible de faire du télétravail 
  • Effectuer un déplacement professionnel
  • Se rendre dans un commerce autorisé
  • Aller au distributeur de billets des banques ou à un bureau de poste
  • Aller chez le médecin ou à la pharmacie
  • Porter assistance à une personne vulnérable

 

 Vous avez de la fièvre et/ou des symptômes d’infection respiratoire (tels que toux et difficultés respiratoires) ?

  • Restez à la maison
  • Appelez votre médecin et signalez vos symptômes. Ne vous rendez pas dans la salle d'attente ou aux urgences. Le médecin généraliste déterminera par téléphone si vous pouvez rester à la maison ou si vous devez aller à l'hôpital.

 

 Dois-je me faire dépister ?

Actuellement, les tests sont réservés uniquement aux cas graves nécessitant une hospitalisation et aux professionnels en soins de santé présentant les symptômes d’une infection respiratoire et de la fièvre.

 

 Puis-je me rendre dans un hôpital pour rendre visite à un proche ?

Les visites sont toutes interdites excepté pour les parents d’enfants de moins de 18 ans et pour la famille proche de patients en situation critique ou en soins palliatifs. L’accompagnement de patients devant se rendre à des consultations ou tests nécessaires devra être limité à une personne.

 

 Mon proche est en maison de retraite ou en service pour personnes handicapées. Il ne peut pas sortir. Comment faire pour garder le lien ?

Afin de protéger du coronavirus les publics à risque et plus fragilisés, des mesures strictes ont été prises et communiquées aux services de l’AVIQ.

L’utilisation de tous les moyens de communication pour garder ce contact est dès lors encouragée. N’hésitez donc pas à utiliser, quand c’est possible, le téléphone (des coups de fil réguliers), la vidéo conférence via smartphone, la messagerie instantanée de type Skype ou tout autre outil à distance permettant de garder ce lien.

 

 Quelles modalités de précaution pour les établissements médico-sociaux l’AVIQ met-elle en place ?

Les circulaires et FAQ spécifiques à chaque secteur sont publiées sur la page coronavirus de notre site. Elles sont transmises directement et dès publication aux professionnels de terrain qui doivent les appliquer. Des collaborateurs de l’AVIQ sont disponibles pour répondre à toutes les questions complémentaires et accompagner les services qui en expriment le besoin.

 

 Je me pose des questions. Où puis-je me renseigner ?

Vous pouvez appeler le numéro gratuit 0800/14 689 ou consulter le site https://www.info-coronavirus.be/fr/

 

 Puis-je poser ma candidature dans le cadre de la mise en place du contact tracing en Wallonie ?

Le contact tracing ou prévention individualisée par suivi de contacts est un processus permettant de contenir l’épidémie pendant le déconfinement progressif en accompagnant les personnes confirmées COVID et les personnes avec qui elles ont été en contact. Il va être assumé, dans un premier temps, par l’AVIQ aidée dans cette tâche par des services publics wallons comme le Service Public de Wallonie. Durant cette phase transitoire, ce sont les fonctionnaires eux-mêmes qui se chargeront de ces appels et rendez-vous sur le terrain. Dans un second temps, un opérateur sélectionné par marché public reprendra la réalisation de cet accompagnement. Nous ne pouvons donc répondre favorablement à votre proposition. Nous vous remercions néanmoins de votre proposition.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Adresse Administration centrale
Agence pour une Vie de Qualité
Rue de la Rivelaine 21
6061 Charleroi


Appel téléphone gratuit de l'AVIQ numerogratuit@aviq.be
0800 16061
appel gratuit AVIQ

Facebook  YouTube   Pinterest